La transmission des résidences romaines chez les cardinaux du Quattrocento

Main Article Content

Pierre-Bénigne Dufouleur
https://orcid.org/0000-0003-3639-5123

Abstract

Les cardinaux tentent au Quattrocento de s’approprier, selon des modalités diverses, un palais qui doit leur servir de résidence. Ils investissent par conséquent dans des travaux de construction, de reconstruction ou de restauration. Néanmoins, les porporati ne sont généralement pas les propriétaires de ces palais. Par ailleurs, les souverains pontifes ont un droit de spoliation qui leur permet en théorie de faire main basse sur l’héritage des cardinaux à leur mort. Les sénateurs de l’Église du XVe siècle tentent alors de contourner ces contraintes pour que leurs efforts immobiliers puissent profiter à leurs parents après leur mort.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Come citare
DufouleurP.-B. (2022). La transmission des résidences romaines chez les cardinaux du Quattrocento. Reti Medievali Rivista, 23(1), 221-249. https://doi.org/10.6093/1593-2214/9234
Sezione
Saggi in Sezione monografica