Investir la ville. Stratégies immobilières et mobilités résidentielles de la noblesse citadine romaine au XVe siècle

Main Article Content

Cécile Troadec
https://orcid.org/0000-0002-7737-6626

Abstract

Cet article a pour objet de montrer comment des élites urbaines peuvent faire évoluer leurs manières d’investir l’espace urbain afin de s’adapter à un changement de conjoncture politique et économique. L’étude de la Rome du XVe siècle permet de mettre en évidence la diversification des modalités d’investissement de la ville au moment où, à la faveur de la croissance économique impulsée par le retour de la papauté, le marché immobilier devient un secteur particulièrement rentable. La rupture avec le modèle du tènement urbain caractéristique du XIVe siècle romain est très nette, car la noblesse citadine s’en affranchit pour investir de nouveaux quartiers : les patrimoines immobiliers se dessinent désormais à l’échelle de la ville et non plus du micro-quartier, et les mobilités résidentielles répondent aux impératifs de “visibilité” propres à une ville de cour dans laquelle la proximité avec les lieux de pouvoir (ici, le Vatican) est cruciale pour maintenir son rang.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Come citare
TroadecC. (2022). Investir la ville. Stratégies immobilières et mobilités résidentielles de la noblesse citadine romaine au XVe siècle. Reti Medievali Rivista, 23(1), 199-220. https://doi.org/10.6093/1593-2214/9235
Sezione
Saggi in Sezione monografica